Hovern Index du Forum
Hovern
Le forum RPG fantastique
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Kookeï Korkan
 
Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Hovern Index du Forum >>> Zone RPG >>> La bibliothèque de Yab >>> Les biographies
Auteur Message
Pyron
Garde


Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2009
Messages: 52
Localisation: Là où on veut bien de moi

MessagePosté le: Mar 29 Déc - 14:46 (2009)    Sujet du message: Kookeï Korkan Répondre en citant


Kookeï Korkan
Le Faucon





Nom: Kookeï Korkan
Alias: Le Faucon, Kook

La couleur du vent :

La nuit était fraiche, douce, calme, à tel point que la sérénité qui s'en dégageait devenait oppressante. Pas un bruit, pas un murmure et pour seule mélodie, la valse des feuille voletant entre les pins, dévalant les pentes abruptes de ce hauts plateaux.
On parle souvent du bruit du vent, mais ce dernier est silencieux. Ce sont les éléments qu'il transporte qui le trahisse.

Ce fut aussi silencieusement que l'oiseau planait à la cime des arbres. Aucun bruit, aucun battement d'ailes. Son plumage grisâtre virant au brun semblait glisser sur la brise nocturne. Ses mouvements amples et réguliers ne semblait pas connaitre les lois de frottements de l'air sur un corps en mouvement. Il était comme le vent. Il était le vent....

Ses deux yeux bruns foncés scrutait le sol, le regard perçant à travers les épines des arbres. Puis brusquement mais tout aussi silencieusement, il fit volte face et donna deux grand battement d'aile pour repartir en amont du plateau. Puis il descendit lentement pour se glisser entre les branches et se poser sur un morceau de cuir. Un gant de cuir épais et sombre.

Une main vint lui caresser le sommet du crâne pour le féliciter. Son maitre était satisfait des informations glanées par le volatil. C'était un homme d'une vingtaine d'année, les cheveux et les yeux sombres. Le corps enveloppé dans une cape en peau de daim. Les jambes couvertes par de hautes bottes de cuir rembourré avec de la fourrure blanche. Une épée à la lame courbée sortait de sous sa cape.

Une plume noir et blanche accrochée à une des mèches trahissait ses origines tribales. Puis, d'une voix calme et apaisante :

" Kook est fier de toi Kraal. "

Au faucon de répondre par ce qui semblait être un ronronnement.

Les lois du vent :


Kook s'assit en tailleur pour réfléchir. Il lui fallait analyser ce qu'il avait vu à travers les yeux du faucon. Ce dernier vint se reposer sur l'épaule de son maitre.

Le jeune homme revit les traces de pas plus bas dans la vallée et le balafres qu'un combat avait laissé dans la neige, plus haut dans la montagne.

" Il s'est probablement battu. C'est la que le signal à été déclenché... Mais tout ce sang. Si c'est le sien... "

Un frisson parcourait son dos. Kook était toujours très inquiet lorsqu'il s'agissait des gens qu'il aimait. Mais il était toujours très peureux lorsqu'il fallait risquer sa vie pour protéger quelqu'un.

" Je lui est promis ! "

Il ne fallait pas qu'il fuit a nouveau. Il irait droit au but et risquerait tout pour sauver l'homme qui l'avait un jour sauvé. Il lui fallait aller vers le sud. Vers Nomos.

" Pyron a toujours été l'un des seuls à prendre cette route pour aller vers Nomos. Il doit être là-bas. "

Puis une pensée vint effrayer Kook. Et s'il fallait qu'il se batte. C'était un chasseur et non un guerrier...

La puissance du vent :


Kook réveilla son oiseau et le posa sur le sol devant lui. Il posa deux doigts sur le bec du faucon et commança à en appeler à la nature :

" Mère ne m'a pas offert d'ailes pour percer les nuages,
Mère ne m'a pas offert d'yeux perçant pour scruter l'horizon,
Mère t'a offert les yeux que je convoite,
Mère t'a offert les ailes que je convoite.

Mère ne t'a pas offert les bras pour te battre,
Mère ne t'a pas offert la taille pour t'imposer,
Mère m'a offert la taille que tu convoite,
Mère m'a offert les bras que tu convoite.

Prête moi ce que je convoite,
Et je te prêterais ce que tu convoite,
Pour qu'à nous deux nous nous complétions. "

Une lumière aveuglante jaillit des deux êtres pour en former un nouveau à forme humaine, portant une paire d'aile grise gigantesque, des yeux bruns perçants et des serfs acérés à la place des ongles.

" Alors nous nous partageons. "
_________________
" Il faut rajouter de la vie aux années et non des années à la vie. "


Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN
Publicité







MessagePosté le: Mar 29 Déc - 14:46 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Hovern Index du Forum >>> Zone RPG >>> La bibliothèque de Yab >>> Les biographies Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo