Hovern Index du Forum
Hovern
Le forum RPG fantastique
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
La pierre d'Isola
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >  
Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Hovern Index du Forum >>> Les aventures RPG >>> L'épopée d'Hovern
Auteur Message
Fainn
Capitaine de la Garde


Hors ligne

Inscrit le: 01 Aoû 2009
Messages: 83
Localisation: Nord

MessagePosté le: Mar 1 Sep - 14:51 (2009)    Sujet du message: La pierre d'Isola Répondre en citant


La Pierre d'Isola

 


Hovern, pays de paix et où règne la justice. Dans les écrits Officiel, l'Empereur cherche à cacher tout ce qui ne correspondrait pas à cette description. C'est le cas de l'histoire de la Pierre d'Isola. Cette histoire date d'il y a  15 ans. A l'époque, Un mage sombre du nom de Temsadril fut banni de la ville de Maîrales, pour utilisation de magie noire, interdit dans ces terres. Celui-ci partit donc se cacher dans les montagnes du sud. Il marcha pendant des semaines, puis il découvrit l'endroit qu'il cherchait tant : La porte des Enfers. Derrière cette porte, résidé une armée de Démons, n'attendant que l'ouverture de cette porte pour détruire Hovern. Temsadril trouva le moyen de l'ouvrir, et il passa un pacte avec le chef des démons. Temsadril accepterait d'ouvrir la porte des Enfers en échange du pouvoir démoniaque. Les démons recherchaient le pouvoir de la pierre d'Isola, seul objet magique sur les terres d'Hovern capable de les détruire tous, et de refermer la porte à jamais.

Pendant que Temsadril préparait l'ouverture de la porte, l'armée des ténèbres se préparait. Une fois la Pierre d'Isola en leur possession, plus rien ne pourra les arrêter. Il leur fallut 10 ans pour tout mettre en ouvre, sortir, fonder un camp, ériger une stratégie... Ce sont les nains, qui ont découvert cette armée. Terrifiés pour l'avenir d'Opala, leur Cité, les nains envoyèrent un rapport à l'Empereur à Yab. La capitale fut ébranlé, l'Empereur déclara l'alerte maximum. Il enrôla les meilleurs stratèges pour diriger l'armée Hovernienne. Fainn Loxbow, jeune Capitaine de la garde de Maîrales, fut nommé à ce poste et envoyé sur le champ de bataille, au sud d'Hovern. Les démons étaient plus nombreux, une stratégie devait être trouvée.
L'armée de l'empire ne savait pas comment les démons avaient réussis a passé la porte, ni pourquoi elle attaquait. Surement par vengeance.

Fainn Loxbow Proposa une stratégie longue à mettre en place, mais moins couteuse en vie, avec une chance plus grande de sucés. Les autres stratèges ne voulaient pas perdre de temps et votèrent pour l'attaque de front. Fainn Loxbow, en colère contre cette décision, prit par au combat, et fut envoyé avec l'armée Hovernienne en Enfer. A aucun moment, ils ne purent prendre l'avantage. Submergé par leur nombre, la bataille fut vite terminée. Les démons gagnèrent la bataille. Ils firent beaucoup de prisonniers, dont Fainn, très affaiblie par la bataille. Les démons demandèrent en échange de la libertée des Otages la pierre d'Isola. L'empereur, ne pouvait refuser, car l'armée Démoniaque était encore assez puissante pour venir la chercher de force et donc, faire encore plus de victime.

Fainn Loxbow fut libéré avec ces hommes, il fut ramené a Yab, et fut jugé de haute trahison. On l'acusa d'avoir ordonné cette attaque choc, et d'avoir fait perdre la guerre. Il fut banni, et on effaça sont nom dans l'Histoire d'Hovern, comme si il n'avait jamais existé. L'armée démoniaque récupéra la Pierre d'Isola, et étant son territoire petit à petit sur la terre d'Hovern. Cinq ans passèrent, Aujourd'hui tout le sud-est leur appartient, les Nains et les Orcs demandent de l'aide, l'ennemi est à leurs portes. Personne ne sait comment les arrêter, rien ne semble pouvoir les battre.

Fainn Loxbow, pendant ces 5 ans, ne se résigna pas à s'exiler. Malgré le danger, il resta à Yab, se cachant, se réfugiant dans les quartiers les plus pauvres de la capitale. Le problème des démons, n'était pas réglé. Des questions l'empêchaient de partir. Comme par exemple, pourquoi demander la Pierre d'Isola? Il prit donc la risque d'aller à la bibliothèque de Yab. Un endroit très surveillé, mais où il était sur d'y trouver des réponses. Il s'enroula dans sa grande cape, et se fondit dans la masse. Il put chercher les informations qui lui manquait, et il trouva certaines réponses. La pierre d'Isola était magique, et pouvait détruire toute trace démoniaque sur Hovern. Le guerrier apprit que cette pierre était indestructible, ce qui voulait dire que les Démons la possédait encore.
Mais qui pourra l'écouter? Il n'a même pas le droit d'être ici, si on apprend qu'il n'est jamais partit, alors ce sera la mort.

Le guerrier compris que si il voulait laver son honneur, il fallait qu'il s'en charge seul, sans l'aide de l'empire tout du moins. Il lui faudra trouver des compagnons comme lui : des criminels, des exclu, ou n'importe qui voulant sauver ce monde. Mais par où commencer? Fainn retourna dans les quartier pauvres de la ville, et alla chercher des idées, dans l'une des tavernes. Le soir commençait à tomber, le guerrier se rendit dans la taverne la plus proche. Quand il passa la porte, il dut se baisser, a cause de sa taille. Comme à son habitude, tout le monde le regarda de travers. Heureusement, sa capuche caché son visage. Il entra et alla s'asseoir dans le fond, commandant une choppe de bière. Il s'assit et observa discrètement chacun des clients de cette taverne, peut être que des compagnons digne de confiance se trouveront là...

_________________
Amicalement, Fainn.


Dernière édition par Fainn le Sam 12 Sep - 16:58 (2009); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Publicité







MessagePosté le: Mar 1 Sep - 14:51 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Sylve
Voyageur


Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2009
Messages: 30
Localisation: Entre rêve et réalité

MessagePosté le: Mar 1 Sep - 15:38 (2009)    Sujet du message: La pierre d'Isola Répondre en citant

Sylve était tapie dans le pénombre, portant à ses lèvres ce nectar alcoolisé divin. Elle ne voulait pas se faire trop repérer, et était rentrée dans le pub visage encapuchonné. Une donzelle avec une telle chevelure et une telle fougue pouvait très bien aiguiser l'envie de certains vieux pervers, et l'impardonnable se produirait, fesant encore couler du sang autour de la Lycan. Voilà une quinzaine de minutes qu'elle oubliait les méfaits de la vie dans son coin, lorsqu'une imposante masse de muscles tenta de se hisser à travers le pub. Une odeur d'épices bon marché des bas quartiers et du temps qui passe émanait de l'homme. Ou plutot du Semi-Géant, tel était le terme exact. Car cet homme, elle le connaissait.

Déplaçant ses fines jambes près de la table de l'homme; Sylve et l'autreaillant prit soin de rester encapuconné, la Lycan s'assit en face de l'imposant, laissant juste le bout de son nez pâle dépasser.
 Elle le toisa légèrement, essayant de voir la prunelle de ses yeux dans l'obsurité ambiante.

_Bonjour Monsieur Loxbow.

Ses paroles sonnèrent vraies et le semi-géant se tourna d'avantage vers elle. Biensur que c'était lui.

_Bien. Je suppose que le nom de Kalhann vous dit quelques choses ?

Sylve ne connaissait pas l'impact de ses propos. Peut être avait il oublié...

_Une élémantaliste de l'eau mi-vampire, mi-elfe avec qui vous avez eu défi autrefois. Enfin, défi plutot désastreux de votre côtés comme du sien.

En effet, ce qui avait été un combat menaçant et prometteur s'était évaporé en fiasco et en cul-de-sac. Le défi n'avait jamais aboutit, et Kalhann avait toujours gardé l'image d'un brave rival et adversaire, c'est ce qu'elle avait raconté à Sylve.

_Je crois que votre présence ici est indésirrable, selon les dernières nouvelles.

La jeune femme ne prit aucun ton de défi. Sa mère de procuration lui avait toujours appris à respecter ses adversaires. Peut être qu'aujourd'hui, et compte tenu de son rand d'exilé, Fainn Loxbow ne pouvait refuser une quelquonque aide...







_________________
Nothing Else.


Revenir en haut
MSN
Fainn
Capitaine de la Garde


Hors ligne

Inscrit le: 01 Aoû 2009
Messages: 83
Localisation: Nord

MessagePosté le: Mar 1 Sep - 16:06 (2009)    Sujet du message: La pierre d'Isola Répondre en citant

Le guerrier était la pour trouver des personnes, il ne se doutait qu'a peine entré dans cette taverne, se serait les personnes qui le trouveraient. En effet, une inconnue vint s'assoir juste en face de lui. Elle était aussi caché dans une grande cape, à croire que cette taverne était la taverne des gens ne voulant pas se faire voir. Avec son gabarit imposant, il lui était impossible de rester discret. La jeune femme l'appela par son nom, comme si elle le connaissait. Chose étrange, car même sans la voire, Fainn avait deviné qu'elle devait être jeune, une vingtaines d'années maximum.

Mais elle avait bien dit son nom. Le guerrier leva la tête, et la regarda, cherchant à voir qui elle était, et se qu'elle voulait. La petit bougie sur la table se reflétait dans ses yeux gris-bleus. Il remarqua qu'elle avait un teins très pale. Une elfe peut-être? Intrigué, il allait lui demander comment elle le connaissait, mais elle enchaina, et parla d'une femme qui connut dans son passé : Kalhann. Comme la jeune femme venait de le dire, ils s'affrontèrent , mais le combat fut interrompue et ni l'un ni l'autre ne remporta le combat. Mais cela remonte à pas mal de temps, comment cette femme la connaissait?

Encore une fois, il allait lui poser la question, mais elle continua de parler, avec un ton très calme. Une menace? Elle le connait, et elle sait qu'est-ce qu'il est : un exilé. Mais c'est très étrange, Fainn n'a plus d'amis vivant en ce monde, et l'Empereur a ordonné son bannissement, et la suppression de tout les document se rapportant à lui. Une femme de son age ne peut pas le connaitre. Le guerrier se hasarda enfin a parler, le plus silencieusement possible, histoire de ne pas attirer l'attention :

-Comment connaissez vous se nom? Vous êtes trop jeune pour avoir entendut parler de moi. Que me voulez vous? Je ressens votre aura, vous n'êtes pas celle que vous voulez faire croire....

La flamme de la bougie faisait briller ses yeux vert émeraude, on pouvait sentir qu'il était sur la défensive. Sa main droite s'était discrètement déplacer vers sa ceinture, là où se situait sa dague. Ce n'était pas le moment pour se faire repéré.

_________________
Amicalement, Fainn.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Sylve
Voyageur


Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2009
Messages: 30
Localisation: Entre rêve et réalité

MessagePosté le: Mar 1 Sep - 16:22 (2009)    Sujet du message: La pierre d'Isola Répondre en citant

La Lycan trouvait son interlocuteur locace et digne de son ancienne renommée. Il était intelligent, ou tout du moin, logique. Malgré son ton arqué sur la défensive, le dénomé Fainn n'hésita pas un instant à mettre la main à sa ceinture, au cas où.

_Vous n'aurez absolument pas besoin de cela, dit elle en regardant la main du semi-géant près à sortir dague à point. Pour être franche, je ne vous attendais absolument pas ici. Je suis en effet bien jeune pour connaître votre renom, mais le savoir n'appartient pas à l'âge, mais à celui qui sait en faire bon usage. Quand à Kalhann, je l'ai tout simplement connue, et, au fil de ses histoires, m'apprit votre nom, que je ne tardais pas à retrouver dans les grimoires et parchemins des Bibliothèques.

Sylve laissa une légère mèche de cheveux se coller contre sa joue. L'orange-rouge flamboyant reflétait dans les yeux verts du guerrier.

_Je m'appelle Sylve. Et je crois que vous avez besoin de moi.

La jolie demoiselle s'avait très bien qu'elle avait raison. Les paroles de Fainn, au sujet de son aura l'avait déstabilisé, c'était alors à son tour de lancer une vérité. Pourtant, elle n'aimait pas parler de ce qu'elle ne savait pas. Elle avait envoyé cette réplique à cause d'un simple geste que son interlocuteur avait réalisé. Dès que Sylve s'était approchée de lui, il s'était légèrement tourné vers elle, comme si il l'attendait. La Lycan n'était ni une guerrière, ni une pretresse; mais parfois, en certains cas, elle pouvait être bien pire encore.

La rouquine laissa alors ses mains balader sur le bois de la table, tapotant frénétiquement près de son vers déjà vide. Elle le fit remplir par l'aubergiste, sans lui adresser d'autres mots que necessaire. Elle devait être discrète, tout comme son interlocuteur le devait. Leurs vies se jouaient, face à l'impact de leur silence, et surtout, face aux conséquences de leur rencontre.
_________________
Nothing Else.


Revenir en haut
MSN
Fainn
Capitaine de la Garde


Hors ligne

Inscrit le: 01 Aoû 2009
Messages: 83
Localisation: Nord

MessagePosté le: Mar 1 Sep - 16:52 (2009)    Sujet du message: La pierre d'Isola Répondre en citant

Cette jeune femme ne manque pas d'audace, dire que Fainn avait besoins d'elle....c'était très présomptueux, mais tellement vrais. Il a besoins de gens, pouvant l'aider, pouvant lui donner des informations. Comme elle l'a dit, elle sait des choses, peut être pourra t'elle l'aider. Malgré tout, Fainn restait vigilant, il serait bête de tomber dans un piège. Il y a quelque chose qui n'allait pas, pourquoi propose t'elle son aide? Le guerrier regarda de plus prêt la jeune femme, essayant d'imaginer quel était son vrais visage. On ne voyait rien ni de l'un, ni de l'autre, cachés sous leur capuche.

Fainn but une gorgée de sa bière, et le posa sur la table, sans la lâcher. Il plongea dans ses pensés en fixant le liquide dorée. Cherchant les différentes possibilité qu'offre cette rencontre. Dans ses conditions, le guerrier devait être plus que prudent. Un seul cris, et toute la ville serait sur son dos. Il sortie de ses songes et tourna la tête vers l'inconnue dénommée Sylve.

- Qui vous dis que j'ai besoins d'aide, Sylve?
Dit-il d'un tons très posé.
- Et imaginons que ce soit le cas, pourquoi voulez vous m'aider?

Il se méfiait de tout le monde, surtout des gens qui propose leur aide trop vite. En cinq ans, beaucoup de choses se sont passées, même si Sylve a pus lire des choses sur lui. Entre le moment où cela fut écrit et maintenant, beaucoup de choses ont pus changer. Un tas d'information s'engouffrait dans la tête du géant, toujours les mêmes intuitions qui reviennent, toujours les même questions...

- Répondez à ces questions, et peut-être pourront nous parler plus intiment, mais pas ici.

Le guerrier termina sa bière d'une traite, puis se leva sans un mot. Il marcha jusqu'à la sortie, une fois arrivé à la porte, il tourna la tête dans la direction de Sylve, puis sortie de la Taverne, de la même façon qu'il y était rentré. Dans la rue, la nuit était tombée. Il devenait facile de se dissimuler dans les ruelles sans attirer l'attention de quiconque. Le guerrier marcha vers la ruelle la plus proche. Une faible torche flambait pour éclairer toute la ruelle. Ici, Fainn pourra se découvrir et ainsi parler plus en détaille avec la jeune femme, qui ne mit pas très longtemps à sortir a son tour de la taverne...

_________________
Amicalement, Fainn.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Sylve
Voyageur


Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2009
Messages: 30
Localisation: Entre rêve et réalité

MessagePosté le: Mar 1 Sep - 18:11 (2009)    Sujet du message: La pierre d'Isola Répondre en citant

Sylve comprenait parfaitement le comportement de son interlocuteur. Il n'avait confiance en personne, et la Lycan était pareil; jamais elle n'accorderait ce don aussi précieux que la vigilence. Le plan que lui proposait le semi-géant lui plut, ainsi, cinq minutes environ après la sortie de celui ci, Sylve sortit également du Pub, prenant soin de ne pas être suivie. Légèrement plus loin, elle revit l'homme et s'élança d'un pas svelte et bref vers lui. Ils s'engoufrèrent dans une ruelle, où l'ombre les dissimulait tant le feux de la torche dévoilait leurs visages.

_Je ne peux vous dire le pourquoi du comment, Monsieur Loxbow, tout ce que je sais, c'est qu'un éxilé aussi puissant et influent que vous n'a rien à faire ici, surtout dans un bar des bas quartiers. A moin que vous n'attendiez un signe du destin, mes perceptions et ma logique s'arretent là, dit Sylve tout en fesant glisser sa capuche sur ses épaules.


Les yeux gris-bleus et le visage jeune et frêle de la Lycan se fixa se fixèrent dans ceux de Fainn d'une sincérité poignante. Mais des regards pleins de franchises ne suffiraient pas, elle le savait. Elle devait révéler son dessein, pourquoi voulait elle aider ce guerrier qui semblait être bien plus puissant qu'une myriade de soldats.

_Si mon aide peut vous être salutère, alors je sais que la votre pourra l'être aussi. Un guerrier comme vous a dû recouvrir de sa sueur et de son odeur bon nombre de terres en cet empire. Peut être même que votre ancienne allégeance envers l'Empereur, vous a hautement instruit, je me trompe ?


Sylve détestait sa franchise et son manque de tact. Elle ne passait jamais par trentes six chemins, mais là, elle ne pouvait dévoiler son dessein alors qu'elle ne connaissait rien de ce colosse; et qualités ou non que Kalhann ait pu conter de lui, elle devait dabord juger par elle même. Soit son interlocuteur sentait une menace et les choses de corssaient, soit il comprenait qu'il n'avait pas le choix. C'était le destin. Ils étaient tous les deux recherchés.

Sylve n'avait pas dit toute la vérité, sur le pourquoi elle lui proposait son aide. Si elle restait ici, elle savait qu'elle tomberait dans les filets de la confrérires des Nuages. Elle devait simplement s'enrôler dans une quête qui l'animait. En fait, elle s'avait que Fainn avait besoin d'elle, car elle même avait besoin de lui. Exilés ou bien traqués, la mort les guettait à leurs moindres pas, et c'était cela qui les rallierait.

_________________
Nothing Else.


Revenir en haut
MSN
Fainn
Capitaine de la Garde


Hors ligne

Inscrit le: 01 Aoû 2009
Messages: 83
Localisation: Nord

MessagePosté le: Mar 1 Sep - 18:40 (2009)    Sujet du message: La pierre d'Isola Répondre en citant

Sylve venait d'enlever sa capuche, une jeune femme aux mèches rouge orangée dont la beauté ne pouvait laisser l'homme de pierre. Elle lui rappelait quelqu'un, mais c'était il y a très longtemps. En plus d'être belle, elle était très maline, elle vantait Fainn assez ouvertement, et réussissait à répondre aux questions du guerrier sans réellement lui donner ce qu'il attendait. Mais malgré tout, elle avait l'air franche. Elle a besoins de lui, il a besoins d'elle. Fainn vit là un moyen de s'arranger. Il enleva à son tour sa capuche. Son visage était couvert de cicatrice, dont l'une parcourant toute la partie droite. Ces cheveux en bataille brun orangé se remirent dans leur position habituelle. Sont regard, intense, et pure. Il chercha à voir si Sylve se jouait de lui ou non.

- Vous n'avez pas répondu à mes questions. Dit il toujours aussi calmement.
-Mais si vous ne le faites pas, c'est que vous avez vos raisons. J'ai besoins d'aide, en effet. Je cherche soit des informations, soit de l'aide, pour m'infiltrer quelque part. Surement l'endroit le moins accecible de ce monde. Si vous n'avez pas peur et que vous avez confiance en moi, alors peut être pourrons nous trouver un arrangement honnête.

Le guerrier laissa paraitre un sourir, et montra à la jeune femme qu'il accepté son silence pour l'instant. Mais l'approche qu'elle avait fait sur lui le laissait quand même suspicieux. Elle a beau être jeune, elle doit savoir pas mal de chose, reste à savoir si le service que Fainn devra lui rendre en retour sera honnête. Il allait continuer à parler quand tout d'un coup, un corps de garde s'approcha de la ruelle. Fainn eut juste le temps de remettre sa capuche. Il s'approcha de Sylve et la sera contre lui, en espérant que les gardes ne verrait qu'un couple banal dans la rue.

Pendant cet instant, Fainn remarqua que la jeune femme avait une odeur attirante, du parfum surement. C'est ce genre d'odeur qu'aucun homme ne sait résister très longtemps. C'était une preuve qu'il était encore humain malgré tout. Cependant, derrière cette odeur, le guerrier sentit une nouvelle fois l'aura de la jeune femme. Comparé à son parfum, cette odeur sentait le sang. Une fois la garde passé, il s'écarta, il se gratta la gorge, et un peu gêné, il s'excusa.

- Hum, c'est dangereux par ici, vous devriez me dire ce que vous savez sur le Pierre d'Isola, et si vous êtes d'une quelconque utilité au combat, puis nous devrions nous mettre en route. Quand vous serez décidé à me parler de ce que vous voulez en échange, fait le moi savoir. Au fait, appelez moi Fainn.

_________________
Amicalement, Fainn.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Sylve
Voyageur


Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2009
Messages: 30
Localisation: Entre rêve et réalité

MessagePosté le: Mar 1 Sep - 19:03 (2009)    Sujet du message: La pierre d'Isola Répondre en citant

Sylve savait que son dessein était honnête, bien que beaucoup de personnes disent que les Lycans sont faux et aigris. Ainsi donc, la jeune femme préférait garder son idendité. Trop de sang avait coulé à cause de celle ci, et le colosse le savait. Puis elle entendit des bruits de pas lourds et tortueux, ceux d'un garde sans doutes. Mais à peine eu t'elle le dans de les entendre que Fainn fondit sur elle, la prenant dans ses bras en guise de déguisement; en effet, les couples à Yab n'était pas illicites et encore moin contre nature, ce qui brouilla la méfiance de cet intru. Tout comme le parfum de la Lycan s'emplit dans les narines du semi-géant, le sien se mêla à l'être de la jeune femme. Son odeur n'avait pas changé depuis l'étape de la taverne; des épices douces et brutes à la fois, une saveur unique qui collait parfaitement bien avec le regard tourmenté et le visage balafré de son interlocuteur.

Le calme revenu, Sylve regarda l'homme d'un regard interrogateur. La pierre d'Isola ? La Lycan connaissait la légende sombre de cette pierre, mais elle n'en avait jamais soupçonné l'existence. Ainsi donc sur ce point, elle était en échec, et ne savait rien de plus. En revanche pour les capacités au combat...

_En effet, mais capacités au combat ne sont pas moindres, dit elle en pointant un oeil hasardeux vers l'astre lunaire. De nombreux flux magiques coulent mes veines. Je vous l'accorde prestement, car je pense connaître votre personnage. Quand à la confiance, je crois qu'il ne faut pas m'en demander trop pour le moment, Fainn.

Ses dernières paroles restèrent de glaces, malgré elle. Pourtant, ils étaient contradictoires; elle venait de lui révéler une partie de son souffle magique. Mais elle savait aussi que le masque du colosse tomberait aussi, révélant quelques secrets non inscrits dans les parchemins de la bibliothèque. Elle avait besoin de muscles et de cerveaux pour aller sur la montagne de la Lune. Et au final, son sort n'était peut être pas étranger à la pierre d'Isola ? Mais la Lycan reprenait en tête son dessein premier; aider le géant, afin qu'il l'aide à son tour. Et vu l'importance de ses plans, elle le suivrait en Enfer si il le fallait.

_Je sens quelque chose, dit elle anxieuse, un souffle tapisser de malveillance. Les murs ont des oreilles, Fainn, il serait peut être temps de filer.

Sylve ne le dit pas deux fois. Elle repensait à la dernière lune, le combat sanglant rivalisant entre Kalhann et Sylve affrontant des envoyés de la Confrérie des Nuages. Ils voulaient juste savoir pourquoi l'astre s'était dévercé en elle. Un astre. Quelle désastre, si un puis d'énergie plus grand que l'empire se déverçait dans les mains frêles d'une jeune Lycan. Car le mensonge protecteur souillait sa langue malgré tout. Elle n'avait absolument pas une goûtte d'énergie élémentale, comme elle l'avait prétendu à Fainn. La magie élémentale se tirait de la Terre et de ses affluants, comme le feu, l'eau et l'air. Elle, elle avait une énergie sans nom. Peut être Céleste, peut être astrale.

_________________
Nothing Else.


Revenir en haut
MSN
Fainn
Capitaine de la Garde


Hors ligne

Inscrit le: 01 Aoû 2009
Messages: 83
Localisation: Nord

MessagePosté le: Mar 1 Sep - 20:31 (2009)    Sujet du message: La pierre d'Isola Répondre en citant

Fainn fut d'accord les derniers mot de Sylve, en effet, il y avait une aura encore plus maléfique que celle de la lycan dans le coin. Fainn savait ce qu'il voulait, pour le moment, ça lui suffisait. Il partit devant, demandant à Sylve de le suivre. Elle ne savait rien sur la pierre, et donc pas comment l'activé une fois qu'ils l'auraient en leur possession. Ces dangereux de rester à Yab plus longtemps. Ils devaient partir maintenant. Ils se dirigèrent vers la sortie Ouest, il y avait une écurie, pour que Sylve prenne un cheval. Pour Fainn, il avait une monture plus...particulière. La nuit était belle, on voyait la pleine lune, aucun nuage à l'horizon, c'était parfait pour voyager de nuit.

- Nous allons nous rendre à Maîrales, je connais quelqu'un là bas, qui pourra peut être nous renseigner. Le voyage va être long. Six jours, si on ne sarrette pas. Si vous avez des choses à prendre ici c'est maintenant. Retrouvons nous à la porte Ouest dans une heures, puis nous partirons dans les montagnes. Il faudra couper par là, faire le tour serait trop long. Espérons que nous ne fairons pas de mauvaise rencontre.

Le guerrier s'en alla de son coté, il lui manquait quelque chose de vraiment essentiel : son épée. Une épée unique, elle fut forgé pour lui. Ce qui veut dire que si des gens sont au courant de cette épée, ils auraient pus prévenir la garde. Yab est une grande ville, Fainn la connaissait assez bien, en cinq ans il eut le temps de trouver plusieurs cachette. Il avait caché son épée dans un vieil entrepôt dans les quartier du marché. Quand il arriva sur place, il défonça la porte, puis rentra. Il chercha son épée. Mais son épée même caché pouvait attirer l'attention, il dut l'envelopper dans un tissus et serrer avec une petite lanière de cuire. Il prit son épée, sans l'enlever de sa protection.

Il la posa dans son dos, et se rendit vers l'écurie Est. Il retrouva Sylve, avec un cheval. Elle lui proposa un cheval, mais celui-ci eut un petit rire et déclina l'offre. Il s'approcha de la petite forêt pas loin d'eux et Siffla d'un ton très aiguë. Quelques secondes passèrent, et dans le silence de la nuit, des bruits de pas se firent entendre. Au loin, Sylve pus apercevoir une drôle de créature arriver. Plus grand qu'un cheval, et sa peau luisé sous les rayons lunaire. Son ventre était proche du sol, ça ressemblait à... un lezard géant, munit d'une scelle, relativement grande.

-Je vous présente Eagole, C'est une Salamandre de Feu.

L'animal était de couleur blanche, avec des rayures oranges, pas très discret, mais un animal très puissant, et très intelligent. Ce qui est toujours drôle avec cet animal, c'est la tête des gens qu'elle produit quand ils la voient...

_________________
Amicalement, Fainn.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Sylve
Voyageur


Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2009
Messages: 30
Localisation: Entre rêve et réalité

MessagePosté le: Mer 2 Sep - 11:57 (2009)    Sujet du message: La pierre d'Isola Répondre en citant

Sylve acquiesa. Mairâles... Elle avait souvent voyagé durant sa maigre éxistance, mais jamais elle ne s'y était rendu. Peut être seraient ils alors à l'abris de cette ombre qui les guettait...
Se dirigeant d'un pas bref vers se qui fut sa cachette durant les dernières nuits, la jolie rouquine ramassa les quelques provisions qui lui restaient et les empaqueta. Elle n'avait que quelques affaires de rechange et de la nourriture, ce qui était amplement suffisant, étant donné que son appartement devait être sous contrôle de la Confrérie. Puis, refermant son paquetage sur son dos, la main de Sylve se posa calmement sur un objet metallique. Mes griffes. En effet, l'objet tranchant n'était autre qu'une paire de griffes artificielles, se bloquant au niveau du poignet. Histoire de rester Lycan même lorsqu'il n'y a pas métamorphose...

_Me reste plus que le cheval.

En effet, Sylve n'était pas très loin de la sortie Ouest de Yab, et n'avait que quelques minutes de marche afin de s'y trouver. Le bruit de ses pas étaient inertes et casi-inaudibles. On aurait cru que le vent soufflait sur les dalles, traversant fermemant la cité pavé.
Enfin arrivée près de l'auberge servant d'écurie, un vieil homme -surement un garde de fortune- gardait les chevaux tout en fumant sa maigre pipe. On aurait cru que cet homme là était l'âme de l'écurie tant il sentait la paille et le crotin. Mais cela n'était que fictif, car au moindre coup d'oeil jeté, il sut quel cheval conviendrait à la jolie jeune Lycan.

_Troisième boxe à droite, c'est un mâle plutot gaillard, il s'appelle Dan. Je vous le fais à cinq pièces d'or.

Sylve regarda l'homme dans son ensemble et l'écouta attentivement. Cinq pièces d'or était très chers payé pour une telle bête, mais elle accepta gaiement. Elle n'avait pas le choix.
Sortant de l'écurie, main tenant fermement la longue crinière de l'étalon d'un marron ambré, la jolie rousse mit les pièces devant l'homme, ne lui accordant mots. Il avait son butin, qu'il s'en cure avec.
Dan était grand et fort, et il sentait le mâle à pleines narines; ses jambes étaient biens montées et devaient faire ravir les juments.
Retirant son attention du bel animal, Sylve sentit alors quelques choses lui picoter les mains, puis la brpuler atrocement. Ses yeux bleus-gris nuits se posèrent dans le ciel, comme si l'astre lunaire venant aussi de poser son regard sur elle.

_Maudite pleine lune.

En effet quelques jours avant, son combat envers les membres de la Confrérie des Nuages l'avait vidé; comme si son pouvoir se liait à la lune, ils se régénéraient à de son aura divin. Ses mains étaient pigmentées de runes et courbes blanchâtres incrustées dans la chair, et celles ci s'amenuisaient au fur et à mesure que son don se remplissait. Et bien heureusement, la lumière vivace s'estompa dès le retour de Fainn. Quelle chance qu'il n'ait pas eu à voir ça.

_Idiote! Fainn, escuse moi, mais j'ai totalement oublié de te prendre un cheval...

Le guerrier lança un rire franc et presque moqueur. Il siffla dans l'air silencieux de la ville, rompant sa paisible surface. Quelques secondes plus tard, une monstrueuse créature blanche aux reflets orangés surgit de la prénombre. Une salamandre.
Sylve toisa l'animal, étonnée. La créature était peu discrète mais d'une magnifique clartée.
Se renfrognant la voix, Loxbow fit savoir à la Lycan qu'il était temps de filer. L'aura malsain était toujours dans leurs coeurs, dans leurs ombres. La rousse grimpa alors sur son destrier, fesant voleter ses cheveux au passage. Sa crinière flamboyante était sauvage, et s'éparpillait sur son visage pâle.

Menant la marche, Fainn passa inaperçu sous les gardes. Les deux clandestins avaient soigneusements rabaissé leurs capuches sur leurs visages, mais Yab était bien connue: Pour y rentrer, il fallait payer le prix fort, et y ressortir était beaucoup plus aisé. Pourtant, une fois sabots dehors, une cloche détentrice; une alarme assoudissante sonna. Pourtant Fainn était sorti à pied, laissant libre court à Eagole de sortir par des souterrains plus secrets. Mais vraissemblablement, la créature n'avait pas agit comme il fallait.
Sautant telle un éclat ardent au dessus des gardes -qu'elle prit soin de renverser au passage-, elle courrut pleines pattes vers son maître, qui ne put que grimper sur elle.

_Il est temps de voir si mon cheval est bon investissement.

Et les deux accolytes courrurent dans la nuit, battant la prairie obscures de leurs pas, lune à l'horizon, et la cité de Maîrales en tête.

La salamandre à dut être piégée par la Confrérie. Si ils guèttent la ville, ils devaient guetter les souterrains. Misère...

_________________
Nothing Else.


Revenir en haut
MSN
Pyron
Garde


Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2009
Messages: 52
Localisation: Là où on veut bien de moi

MessagePosté le: Mer 2 Sep - 13:42 (2009)    Sujet du message: La pierre d'Isola Répondre en citant

Pyron était debout depuis déjà de nombreuses heures, au bord de la falaise qui marquait l'entrée des Montagnes de l'est. Son immobilité en était presque sur-humaine... Pas un tressaillement, pas un seul clignement d'oeil. Seul son torse se gonflait et se dégonflait au rythme de ses lentes inspirations. Quelques oiseaux venaient de temps en temps se poser près de lui, le pensant inerte, vide de toute vie. Il était figé tel un piquet.

Il observait... Ses yeux fixaient la route qui menait à Yab, ville qu'il préférait éviter depuis longtemps déjà. La route arrivait de devant lui et contournait la falaise pour ensuite passer dans son dos. Toute créature empruntant cette route devait inévitablement passer sous ses yeux et le croiser. Mais aucune des créatures qui étaient déjà passer ne l'intéressait. Il attendait ses futurs compagnons de jeux. Il allait les sélectionner avec précaution pour s'assurer un divertissement réellement intéressant.

La gigantesque épée qu'il portait dans son dos, à l'aide d'une lanière de cuir, devenait de plus en plus lourde. Mais sa taille démesurée permettrait d'en faire un excellent trépied sur lequel s'appuyer, la pointe de la lame touchant presque le sol lorsqu'il se tenait droit.

Ce fut au bout de cinq ou six heures que le jeune homme ressentit la vibration, cette dernière étant trop faible pour que le commun des mortels la perçoivent. Se fut son expérience qui parla alors :

- Un cavalier... Non. Une cavalière... accompagné d'une monture bien plus imposante... Un dragon nain ou une Salamandre... Peu importe... Son pas est lourd et sa course saccader sans être freiner... Un homme grand et lourd...

Sa voix était calme, lente et grave... Aucune intonations... Ce qui pouvait sembler être un monologue pour toute personne était en fait un descriptif de ce qu'il ressentait destiner à une autre personne... Celle qui lui répondit... Celle que lui seul pouvait entendre...

* La jeune femme est une fille de la Lune... Elle semble la protéger... L'autre à un pouvoir moins marqué, mais il est élémentaire c'est certain... *

Pyron affichât un sourire de contentement en entendant la voix féminine...

-Elle aussi est un protégée des Dieux...De Lunare... Tu devrait être au courant et pourtant tu semble étonnée...

* J'ai quitter mes frères et soeurs il y a longtemps... Pour toi. Alors ne me reproche pas de ne pas être au courant de leurs derniers agissements. *

Pyron n'ajoutât rien à cela... Il voulait trouver des compagnons intéressants et le voilà qui trouvait une protégée des Dieux ainsi qu'un homme montant une salamandre... Un duo intéressant... Ils étaient encore loin pour être visible surtout au beau milieu de la nuit mais, dans tous les cas pour continuer sur cette route ils devraient passer au près de lui...

_________________
" Il faut rajouter de la vie aux années et non des années à la vie. "


Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN
Fainn
Capitaine de la Garde


Hors ligne

Inscrit le: 01 Aoû 2009
Messages: 83
Localisation: Nord

MessagePosté le: Mer 2 Sep - 15:27 (2009)    Sujet du message: La pierre d'Isola Répondre en citant


Fainn et Sylve avaient enfin quitté Yab. Le guerrier sentait enfin un peu de calme en lui. Passer son temps à se cacher n'était vraiment pas agréable. Il se sentait toujours plus en sécurité hors des villes plutôt que dedans. Si jamais l'empereur apprenait qu'il était toujours ici, il aurait recruté tous les meilleurs assassins du pays pour le retrouver. Heureusement que cette information était inconnue de ce genre de personne d'ailleurs, cela compliquerait fort sa tache si il devait aussi se méfier des chasseurs de têtes. Le guerrier plongé dans ses pensée n'avait même pas remarqué que son compagnon aussi semblait distraie.

La pleine lune semblait avoir de l'effet sur la jeune femme, et Fainn qui sortit enfin de ses songes compris pourquoi une Aurore malsaine émanait de Sylve. Était-ce vraiment une bonne idée de voyager avec elle? Elle pourrait le blesser, même le tuer si elle ne se contrôle pas lors de sa transformation. Fainn avait rarement partager des moment avec des Lycans, il ne savait que ce qu'il avait put en lire dans le bestiaire de Yab. Même si il restait persuadé que la naissance ne déterminait pas l'alignement d'une personne.

- Tu... Tu ne vas pas savoir te contrôler encore très longtemps je me trompe?
Dit il avec un peu d'hésitation.
- Nous allons nous arrêter, pour nous reposer. Continuer serait une mauvaise idée, en plus je suis fatigué, cela fait bientôt une semaine que je n'ai pas pus dormir.

Fainn savait que marcher ou s'arrêter était tout aussi dangereux pour lui, si Sylve se transforme devant lui, il devra la combattre, et sans la blesser, ni sans se faire blesser. Peut être avait elle une solution? Cela faisait déja 6heures qu'ils marchaient. Ils étaient arrivés aux pieds des montagnes de l'Est. Cinq jours de marche dans la montagnes les attendaient. L'idée de se reposer maintenant semblait la plus juste. Depuis Yab, Fainn suivait la route, il pensait pas que quelqu'un les attendait sur ce chemin. Le guerrier n'avait pas ressentit sa présence maléfique à cause de celle de Sylve, qui commençait à l'inquiété de plus en plus. L'autre présence, les observait depuis déjà 2 heures Mais ni Fainn ni Sylve ne semblaient avoir ressentit sa présence... Ils quittèrent la route, et installèrent leur camp dans une petite clairière. Fainn lâcha Eagole qui s'enfuie dans la forêt, et il alluma un feu. Sylve semblait distraite, comme si elle lutait contre elle même, mais le guerrier ne voulut pas la déranger. Il enleva l'épée de son dos -toujours emballer dans le tissus- et la posa prêt de sa couchette. Il s'assit et sortit la carte d'Hovern de son sac pour étudier la zone encore une fois...

_________________
Amicalement, Fainn.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Sylve
Voyageur


Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2009
Messages: 30
Localisation: Entre rêve et réalité

MessagePosté le: Mer 2 Sep - 16:23 (2009)    Sujet du message: La pierre d'Isola Répondre en citant

Sylve respira un grand coup, tout en s'isolant du petit camp de fortune.
*Fainn ne sait rien, pourquoi se permet il ?!*

La Lycan souffla de plus belle. Elle n'aimait pas quand ce trop plein de magie en elle débordait, dévoilant son esprit machiavéliquement noir. Car tels étaient les Lycans: Impulsifs et dédaigneux, bien que l'esprit même de la rousse n'était pas aussi corrompu. Il luttait contre cette obscurité intétieur, obscurité étalé en plein clair de lune.
Renfermant dans sa cage spirituelle la bête qui sommeillait en elle, ce fut à ce moment precis que Sylve comprit. Ils n'étaient pas seuls dans cette forêt. Une ombre noire se dissimulait d'arbres en arbres, mais une ombre bien différente que celle de Yab. C'était une ombre masculine et adroite, mais surtout, une dangereuse.

Les yeux de la rouquine devinrent blanc comme neige. Deux billes semblablent au clair de lune someillaient dans ses orbites de chairs. Ses mains devinrent nâcres, et ses ongles un liquide fluide et visqueux, flottant dans l'air comme un flot d'eau dans l'air. Elle écoutait ce que la lune voyait de ses yeux pures et limpiques, jusqu'à ce que la vérité atteint les prunelles du coeur de Sylve. Le charme se rompit.

La Lycan se leva en adressa un signe de tête au guerrier Fainn. Elle s'approcha de lui naturellement et feinta l'approche d'une accolade. Elle chuchota alors près de l'imposant semi-géant les phrases suivantes.

_Vous voyez le bosquet derrière moi ? Celui à dix mètres avec le majestueux chêne. La mort se trouve derrière, rien ne l'arrete et elle nous entend dejà.

Se retournant naturellement, Sylve mit ses mains gantées d'énergie dans son dos, et attendit que l'immondice montre son visage.
_________________
Nothing Else.


Revenir en haut
MSN
Pyron
Garde


Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2009
Messages: 52
Localisation: Là où on veut bien de moi

MessagePosté le: Mer 2 Sep - 17:55 (2009)    Sujet du message: La pierre d'Isola Répondre en citant

Pyron fut surpris de voir ses deux nouveaux jouets faire une halte aussi tard... ou plutôt... aussi tôt... En effet l'aube ne tarderait pas à naitre. Quelle déception... Le jeune criminel s'était approché du duo dans le seul espoir de pouvoir commencer la partie le plus rapidement possible. Mais une nouvelle vint lui faire oublier cette déception, la femme protégée par la Lune était une lycanthrope se contrôlant tant bien que mal... Pyron dut même se maitriser pour ne pas forcer la transformation... Une lycan aidée par les flux lunaire ne pouvait offrir qu'un combat intéressant.

L'identité de l'autre homme fut une seconde satisfaction, Fainn Loxbow... Le stratège condamner pour sa folie... Celui qui à rendu les choses bien compliquées pour Pyron.

* Ne tue pas Loxbow maintenant... Il peut nous servir. *

* Je sais... * pensa le jeune homme tout en imaginant de quelle façon il tuerait le semi-géant lorsqu'il sera devenu inutile.

Il décida de partir à la rencontre de ces deux personnages fort singuliers... De toute façon il n'étaient pas assez en forme pour le distraire... Quoi que la jeune femme semblait prête à en découdre...

* Une inconsciente de chercher le combat dans un tel état de fatigue... *

Pyron sortit de sa cachette et s'avança vers le campement, si cela en était un, sans mot dire, silencieux, calme, froid... Interieurement il savait que la situation pouvait totalement déraper et qu'il n'aurait pas le temps de préparer son épée. C'est ce facteur d'inconnu qui le poussait à les rejoindre...

_________________
" Il faut rajouter de la vie aux années et non des années à la vie. "


Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN
Fainn
Capitaine de la Garde


Hors ligne

Inscrit le: 01 Aoû 2009
Messages: 83
Localisation: Nord

MessagePosté le: Mer 2 Sep - 19:14 (2009)    Sujet du message: La pierre d'Isola Répondre en citant

Fainn regarda Sylve s'approcher de lui, l'avertissant d'un danger proche. Le guerrier ressentit enfin sa présence. Une présence malsaine, presque diabolique. Le guerrier se méfia, et porta sa main jusqu'à la garde de son poignard. Quelques secondes de silence, puis un Homme apparut, il sortit de la forêt. Le teint pale, plutôt serein, mais dégageant une forte odeur de sang. Fainn fronça les sourcil, il prit un air menaçant, un réflexe d'intimidation qu'il avait prit avec le temps. Il se leva doucement, il remarqua que Sylve avait préparé quelque chose dans sa main, une attaque magique?

Fainn regarda l'homme qui ne disait rien. Il était très jeune, une vingtaine d'année lui aussi. Ses yeux blanc ne traduisait aucun sentiment de sa part, le malaise se faisait sentir de plus en plus. Il s'approcha, sans parler. Fainn s'étonna surtout de l'épée de l'étranger : Aussi grande que la sienne, pourtant ce gamin était très chétif comparé à lui. Cette épée appartient peut être à quelqu'un d'autre? La tête du guerrier commença une nouvelle fois à se faire assaillir de questions pour trouver un maximum de solution à cette situation.

-  Tu nous espionne? Ce n'est pas très poli tu sais... J'aurais dut me douter qu'il y avait des chances que tu trouves dans ces parages. Quelqu'un qui transpire la haine comme toi ne peut pas se permettre de se faire voir de tous...N'est-ce pas Pyron'tyr Kalerneck.

Le guerrier s'était souvenue de l'avis de recherche de cet homme affiché un peu partout dans Yab. Un meurtrier; le plus célèbre d'Hovern en ce moment. Un démon dans le corps d'un homme. Son sang froid gelé l'atmosphère, son cœur de pierre ne pouvait laisser transmettre aucune sensation. Un être de combat, née pour combattre et pour tuer. Fainn savait que pour sa quête il lui faudrait trouver des personnes comme lui : des criminels ou exilé. Mais ce genre d'homme ne pouvait pas être digne de confiance.

- Passe ton chemin, je n'ai aucune envie de me battre contre toi. Les gens de ton espece ne m'intéraisse pas. Il n'y a que les animaux qui se battent et tuent sans raison.


Tout en gardant un œil sur les mains de l'assassin. Fainn s'abaissa, et récupéra son épée. Le soleil commençait à apparaitre au loin. Le jour se levait...

_________________
Amicalement, Fainn.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:49 (2018)    Sujet du message: La pierre d'Isola

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Hovern Index du Forum >>> Les aventures RPG >>> L'épopée d'Hovern Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
Page 1 sur 8

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo